Atelier-Chantier d'Insertion inauguré

L’Atelier-Chantier d’Insertion «Fruits et légumes» de la Banque Alimentaire de Haute-Savoie  a été inauguré le 17 novembre 2017, soit un an, jour pour jour,  après l’inauguration du nouvel entrepôt de Cranves-sales.

 

Des bénévoles, amis et partenaires de la banque Alimentaire avaient tenu à être présents ainsi que de nombreuses personnalités du département, parmi lesquelles Mr Pierre Lambert, Préfet de Haute-Savoie, Mr Jean-Marc bassaget, sous-Préfet de Saint-Julien en Genevois, Mme Virginie Duby-Muller, Député de la Haute-Savoie ,  Mme Catherine Pacoret conseillère régionnale qui représentait  Mr Laurent Wauquiez, Mr Jean-Claude Carle, sénateur de Haute-Savoie, Mmes Marie-Claire Teppe et Estelle Bouchet, Conseillères départementales, Mr Christan Dupessey,  Président d’Annemasse agglo et maire d’Annemasse, Mr Bernard Boccard, Maire de Cranves-sales qui représentait Mr Christian Monteil, Président du Conseil Départemental , plusieurs autres Maires de l’agglomération et des directeurs d’ administrations départementales.

Après avoir salué les invités, Mr Gérard Fritsch, Président de lla Banque Alimentaire de Haute-Savoie,  a d’abord  souligné l’importance de cette inauguration: «Aujourd’hui, nous marquons une nouvelle étape dans le développement des activités de la Banque Alimentaire. L’ouverture de l’Atelier Chantier d’Insertion fruits et légumes est le premier résultat d’un double engagement de la Banque Alimentaire pris en 2015 pour à la fois accroître la quantité et la qualité d’aide alimentaire afin de mieux aider les personnes de Haute-Savoie en situation de précarité ainsi que d’améliorer la qualité nutritionnelle de cette aide.

Aujourd’hui nous sommes dans l’espérance, a encore ajouté Gérard Fritsch, nous allons pouvoir être plus efficace dans notre lutte contre la pauvreté. Puis il a lancé un grand appel aux bénévoles: notre activité est en croissance et nous avons besoin de renforcer nos équipes.» 

La réalisation de l'Atelier-Chantier d'Insertion a été possible gràce aux nombreux soutiens financiers reçus:


- Soutiens financiers à l'investissement de l'Atelier Fruits et Légumes (100.000€ du Conseil Régional ARA, 30.000€ de la Fondation Carrefour, 50.000€ de la Fondation Caisse d'Epargne, 30.000€ de la Fondation Crédit Agricole, 100.000 de FONREAL de la Fondation de France).

- Soutiens financiers au fonctionnement de l'Atelier Chantier d'Insertion avec outre la DIRECCTE (19.655€/an/personne en contrat d'insertion) la Région (30.000€/an) et le Département (22.000€/an) ainsi que Annemasse Agglo (20.886€ pour le démarrage).

 

Inauguration de l'Atelier-Chantier

Notre Atelier-Chantier d'Insertion

L’origine du projet de l'Atelier-Chantier d'Insertion Fruits et Légumes de la Banque Alimentaire de Haute-Savoie répond à la demande conjointe de la DIRECCTE de Haute-Savoie et du Conseil Départemental de Haute-Savoie.

Celle-ci consiste à utiliser les nouvelles installations de la BA-74 pour orienter les demandeurs d'emploi en situation de précarité vers les métiers en tension en Haute Savoie concernant le traitement des denrées alimentaires.

Atelier-Chantier d'Insertion en images

Atelier-Chantier d'Insertion

Pourquoi un Atelier-Chantier d'Insertion

1/ La BA-74 veut augmenter la quantité de son aide alimentaire et sa qualité diététique pour d’une part mieux satisfaire la demande de la population en situation de pauvreté, lutter contre la malnutrition et l’obésité de cette population, et d’autre part réduire le gaspillage de fruits et légumes frais retirés de la vente.

 

La BA-74 à l’occasion de son XXème anniversaire en 2015 a engagé un plan de développement de son activité pour mieux répondre aux besoins de la population haut-savoyarde en situation de précarité (plus de 75000 personnes). Le besoin de développement de l’aide alimentaire est dramatiquement présent car les 1100/1200 tonnes actuellement approvisionnées et distribuées par la BA-74 ne couvrent que 1 jour par mois des besoins en nourriture des 75.000 personnes concernées par la pauvreté, et la BA-74 fournit les 2/3 de l’aide alimentaire en nature en Haute-Savoie 

 

La BA-74 a construit à Cranves-Sales (Agglomération d’Annemasse) un nouvel entrepôt départemental (3918m² de terrain et 2400m² de plancher), mis en service en novembre 2016. Elle engage avec ce nouvel outil très performant un plan de développement de son activité pour porter en 3 ans la quantité de denrées alimentaires ramassées/collectées et distribuées de 1200 actuellement à 1500 tonnes.

 

En effet, outre une très forte augmentation de capacité de stockage (passant de 300 actuellement à 1000 palettes) elle dispose maintenant d’un atelier (160m²) de tri-reconditionnement-cuisine de fruits et légumes frais d’une capacité de 500 tonnes/an soit 2 tonnes/jour et cela permet de créer une activité nouvelle très importante à la fois pour la quantité et la qualité de l’aide alimentaire et pour la réduction du gaspillage de denrées alimentaires.

 

La BA-74 veut ainsi profiter de la loi Garot pour bénéficier de possibilités nouvelles de ramasses de fruits et légumes frais retirés de la vente qui sont condamnés à la destruction ou au compostage ; ce faisant et selon son expérience elle espère limiter les déchets non consommables à 25%, et redistribuer 37.5% consommable à l’état cru en vrac, 25% consommable après lavage/épluchage/découpage à l’état cru et emballé, 12.5% consommable à l’état cuisiné ; son objectif est de non seulement augmenter les quantités d’aide alimentaire pour mieux satisfaire les demandes des personnes démunies (75.000 personnes avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté en Haute-Savoie) mais aussi d’augmenter la part de fruits et légumes dans l’aide alimentaire pour la porter à 33% (actuellement 18%) comme demandé par les autorités sanitaires et lutter contre la malnutrition et l’obésité qui frappent particulièrement les populations en situation de précarité; le fait de fournir des fruits et légumes prêt à la préparation de repas ou déjà cuisinés devrait augmenter la consommation par des personnes ne disposant pas de cuisine bien équipée ou par celles ne disposant pas de beaucoup de temps pour la préparation des repas.

 

Ainsi sur 500 tonnes/an de fruits et légumes frais ramassés par la BA-74, 375 tonnes seront consommables et seulement 125 tonnes seront des déchets destinés à être compostés.

 

2/ La BA-74 bénéficie du support du Groupe POMONA et des principaux Super et Hyper-Marchés de Haute-Savoie pour recevoir les fruits et légumes frais retirés de la vente

La BA-74 ramasse du lundi au vendredi toute l’année avec 6 camions réfrigérés (3.5T) les dons en produits frais retirés de la vente de 46 Super et Hyper-Marchés de Haute-Savoie pour ramasser les dons de 70 Super et Hyper-Marchés (il y a en Haute-Savoie 100 magasins avec une surface de vente de plus de 1000m²) ; chaque semaine la BA-74 visite à qulques 150 à 180 lieux de vente.

 

3/ Le nouvel entrepôt de la BA-74 officiellement inauguré et mis en service le 17 novembre 2016, a permis dès décembre 2016 le démarrage de l’atelier « tri-reconditionnement-cuisine » fruits et légumes frais (voir BA-NEWS n°14)

 

4/ L’intérêt de l’atelier « tri-reconditionnement-cuisine » fruits et légumes frais réside dans l’amélioration de la qualité des fruits et légumes distribués avec l’aide alimentaire, ce qui augmente la demande par les personnes ayant droit à l’aide alimentaire

En effet, actuellement les fruits et légumes retirés de la vente comportent une part extrêmement importante de déchets non consommables (±60%) lorsqu’ils sont reçus par les bénéficiaires de l’aide alimentaire (de 1 à 4 jours après la ramasse par la BA-74) ; ces personnes ont généralement des conditions de logement difficiles et non seulement elles ne peuvent pas cuisiner aisément des fruits et légumes, mais elles sont hésitantes à utiliser des denrées dont la majeure partie n’est pas consommable.

Le fruits et légumes qui seront issus de l’atelier « tri-reconditionnement-cuisine » seront directement utilisables, soit crus en vrac sans déchets anormaux, soit crus mais épluchés+lavés+coupés et conditionnés en sachets ou barquettes pour être immédiatement cuisinés, soit déjà cuisinés et donc très facilement utilisables dans des conditions avec un minimum d’équipement de cuisine dans le logement.

 

5/ L’Atelier-Chantier d'Isertion est un projet gagnant-gagnant, car il permet la création de 10 postes d’insertion apportant une formation initiale aux métiers concernant le traitement des fruits et légumes et plus généralement des denrées alimentaires, et il assure à la BA-74 un complément de capacité de travail et une continuité de travail à côté des bénévoles.

 

6/ L’Atelier-Chantier d'Insertion a démarré le 27 septembre 2017 suite à l’embauche de l’encadrant technique Gilles Salé. Son inauguration officielle aura lieu le 17 novembre 2017.